Le Mexique… et mes genoux

Mon cousin avait décidé de faire ca en grand pour son mariage en nous disant qu’il voulait faire la cérémonie dans une station de vacances écologique au Mexique ! Sans hésiter, la famille, la belle-famille et ces amis proches se débloquent un budget pour se payer une semaine dans le sud en plein mois de Janvier.  Et l’aventure commence dès le départ pour l’aéroport Trudeau…

Le départ

Quoi de plus relaxant que de savoir que dans quelques heures, j’aurais les pieds dans le sable avec des Mojitos dans les mains même s’il n’est pas 17h. Je me lève, et comme un soldat je rassemble tous mes items, sac et mon kit pour prendre des photos. Ma cousine et son chum arrivent en avant de chez moi, fébrile et excité de l’aventure qui nous attend. C’est tout un événement, nous n’avons jamais passée une semaine entière ensemble où que ce soit! Heureusement nous sommes très proche et nous nous entendons à merveille. Frais arrivé à l’aéroport Trudeau, les deux pieds dans la neige en running shoes, valises à la main, nous focussons sur le fait d’avoir nos cartes d’embarquements le plus rapidement possible… et attendre devant le quai d’embarquement seuls car il n’avait personne de notre ‘gang’, nous étions les premiers. Mexique, nous sommes prêt!

Faisant connaissance de la belle-famille et amis, nous arrivons enfin à Playa Del Carmen, chaleur bien présence et soleil qui s’exprime sans retenu. Nous n’étions pas déjà arrivés au resort que nous avions 3-4 bières de prises dans l’autobus dédié uniquement pour le groupe. Ça commence très bien! Faut dire que depuis quelques mois précédents au voyage, j’étais en plein développement web pour les commissions scolaires du Québec et que ce n’est pas simple à gérer.

je ne me sors jamais sans mon appareil photo. Ça me permet de solliciter certaines parties de mon cerveau qui sont au repos quand je construis des milliers de lignes de code

De programmeur à photographe…

Étant ancien photographe professionnel à l’air du film (oui-oui… que 36 poses par bobine), je ne me sors jamais sans mon appareil photo. Ça me permet de solliciter certaines parties de mon cerveau qui sont au repos quand je construis des milliers de lignes de code. Tout ca pour dire que dès le jour 2 de l’aventure, on me demande si je pourrais prendre des photos au mariage. J’ai accepté bien sûr sans hésiter, c’est toujours amusant de prendre des clichés sans être le photographe officiel de l’évènement (J’ai assez donné dans le temps… lol).

La cérémonie était magnifique: C’était comme si le Mexique tournais autour de nous… Bon pas tant que ca, mais quand même. Toutes familles/amis regroupées sur la cénote du resort, c’était beau de nous voir ensemble assister au mariage des jeunes tourtereaux. Le frère de la mariée David, à rempli son rôle de maître de cérémonie à merveille tout en parsemant quelques blagues pendant la cérémonie.

De photographe à cascadeur…

La journée ce déroule bien, tout le monde est souriant et heureux, je prend de belles photos non-formelles. Vers l’heure du souper, nous nous dirigeons vers la réception pour enfin fêter comme il ce doit. On peut enfin lacher plus notre fou, danser et surtout continuer à boire (n’allez pas vous imaginer que je fait mon John Travola sur un plancher de danse) tout en continuant de prendre des photos ‘à la ninja’ entre 2-3 shots de fort…

Mais le Mexique me gardait quelques surprises ! Quand soudain, le personnel nous fait savoir que la réservation doit se finir dans 15 minutes. Comme de bonnes personnes, nous quittions la réservation et passons par l’intérieur ou il y a de magnifiques marches d’escaliers noires en marbre, et bien sur très peu éclairés. Quelques marches plus loin, je décide que l’escalier était fini et je me ramasse, genoux en premier, sur le plancher de marbre, glissant par terre pour aboutir la tête et appareil photo dans les plantes! Quel cascadeur, j’ai sauvé ce qui était essentiel, mon appareil photo. Le chum de ma cousine était en arrière de moi quand le spectacle eu lieu… Après 4 mois, on n’en revient toujours pas et rions encore de ma cascade!

De cascadeur à petit vieux…

Ma carrière de cascadeur étant bien rempli, blessures aux genoux, j’ai passé le restant de la semaine à marcher comme un petit vieux en marchant tout croche. Heureusement, j’étais dans un endroit où je pouvais passer très agréablement ma convalescence à contempler le paysage féérique du Mexique (je vous recommande fortement cette endroit : Playa Del Carmen – Eco Resort) à prendre des mix de Mojitos / Rhum Coke / Margaritas et d’autres que je ne me rappelle plus comme par hasard… J’ai même conquis le cœur d’une petite Mexicaine qui venais passer du temps avec moi à la plage… En autant que je la nourrisse de poulet! Cette chatte était tellement magnifique que je l’aurais ramenée au Canada.

Il y a eu deux évènements marquants pendant le voyage: Ma débarque légendaire dans les escaliers de marbre et le mariage de mon cousin. Deux histoires qui resteront gravés dans nos mémoires à jamais ! Merci Cousin pour ce beau moment !