La joie d’être développeur internet : en 5 points!

La joie d’être développeur internet : en 5 points!

Être développeur internet sera le métier le plus en demande dû à la digitalisation du commerce… Et c’est pourquoi c’est le meilleur métier du monde!

#1 : Résolution de problèmes concrèts

Souvent quand nous avons un projet entre les mains, c’est qu’il est la solution à un problème concret dans le vrai monde. Il importe à nous de répondre à ce probleme en apportant une solution sous quelque forme que ce soit – un site internet, un site de commerce en ligne, un intranet de gestions d’utilisateurs, une application mobile, etc.

C’est à ce moment que notre créativité entre en jeu. De résoudre tout les problèmes et ambuches qui s’afficherons en cours de route pour accoucher d’un projet répondant aux problèmes à 100% de nos clients.

#2: L’automation

Rien de plus satisfaisant que de réaliser des librairies réutilisables (framework) assez modulaire qui nous permet de les utiliser d’un projet à un autre. Cela permet à terme, d’avoir une plus grande rapidité parce qu’il ne faut pas ce le cacher, nous passons 80% de temps à refaire ce que nous avons déja fait auparavant… Cela nous permet aussi de contrôler tout les éléments du projet sans à dépendre de librairies tierces.

#3: L’art de la synthèse

Il y a des jours ou nous nous surprenons quand nous relisons notre code et de voir que toutes actions sont couvertes de facons claires et précises sans réaliser que nous avons ‘patché’ notre code. C’est tellement beau à voir quand ca arrive… SInon c’est le temps de faire une re-factorisation quand le temps et le besoins s’en fait sentir.

#4: L’inconnu

Il y a rien de plus excitant d’avoir un projet ou tu sais que 75% du projet est de l’inconnu. Par exemple je viens de terminer un projet ou les admins doivent faire des simulations de compétitions, de créer les équipes d’après un nombre ‘X’ de personne et de les faires se compétionner.

#5: La formation continue

Y a toujours le fait qu’on ne sais jamais quand nous aurons une limitation et qu’on doit se renseigner et découvrir de nouvelles informations. Être en constance formation fait parti de notre métier, ce qui nous permet d’étancher notre soif de connaissances, de nouvelles façons d’approcher un problème et d’optimisation de code.

Joindre la discussion